Les communautés locales armées pour faire face aux menaces contre la cohésion sociale

Renforcer les capacités des membres des organisations paysannes encadrées par l’UFC en matière de prévention et de gestion des conflits. Tel a été l’objectif global de l’atelier de formation organisé à Dori le 21 mai dernier par l’Union Fraternelle des Croyants de Dori.


Cette formation à l’endroit des communautés à locales entre dans le cadre du projet dénommé « Projet de promotion d’une culture de la paix dans les communautés locales de la région du Sahel » mis en œuvre par l’UFC-Dori avec comme partenaire financier la Commission nationale pour l’UNESCO. Au cours de cette formation, les soixante dix (70) participants, tous membres des treize organisations paysannes encadrées par l’UFC dans les provinces du Séno et du Yagha se sont familiarisés avec les concepts, les mécanismes et les stratégies de prévention et de gestion des conflits. Le conflit étant inhérent à la nature humaine et ses sources diversifiées, cette formation a été la bienvenue pour ces membres d’organisations paysannes qui sont parfois confrontés à des conflits liés à la gestion de l’eau des boulis (retenues d’eau artificielles) et qui n’ont manqué d’exprimer la pertinence de la thématique lors de l’évaluation à laquelle ils ont été soumis.


Il faut rappeler que le « Projet de promotion d’une culture de la paix dans les communautés locales de la région du Sahel » est initié par l’UFC-Dori dans le cadre du projet UNCCT-UNESCO qui est un projet conjointement élaboré par le Bureau UNESCO de Dakar et l’Equipe spéciale du Centre des Nations Unies de lutte contre le terrorisme (UNCCT) dont l’objectif est de promouvoir la culture de paix, la gestion des conflits, la citoyenneté, la démocratie et la bonne gouvernance au Burkina Faso en s’appuyant sur le Manuel de référence la CEDEAO sur l’éducation à la culture de la paix, aux droits humains, à la citoyenneté, à la démocratie et à l’intégration régionale.


 Proches de pays où des cas d’extrémismes violents ont été enregistrés, les bénéficiaires de cette formation ont été invités à être des relais de sensibilisation de leurs communautés respectives afin de faire aux infiltrations djihadistes et à privilégier la méthode pacifique pour la gestion des conflits.

Quantin Privat BAYALA
Chargé de Communication et de Plaidoyer / UFC-Dori

Le nouveau bureau de la Jeunesse Lucien Bidaud à la rencontre de leurs responsables religieux

Après son élection le 23 mars 2015, le nouveau bureau de la Jeunesse Lucien BIDAUD (JLB) a entrepris 6 avril dernier une série de visites aux leaders religieux de la ville de Dori pour les saluer et demander leur soutien et leurs bénédictions.
Appolinaire COULIBALY, Président de la JLB et son équipe s’est d’abord rendu chez Mgr Laurent DABIRE, Evêque de Dori. Celui-ci a loué la mise en place du bureau et appelé surtout à se retrouver, à se mettre ensemble pour travailler. Il a invité à la cohésion et à la mobilisation car dit-il « le capital premier de la jeunesse c’est la mobilisation ».
A la suite de premier responsable de l’église catholique de Dori, les membres du bureau se sont rendus à la mission protestante où ils ont été reçus par trois pasteurs qui n’ont manqué de manifester leurs satisfactions du fait que la jeunesse veuille travailler ensemble dans la paix. Enfin après la visite aux responsables de la communauté évangélique de Dori, l’équipe est allée à la rencontre du Grand Imam de Dori. Pour sa part, il a essentiellement invité  tous les jeunes musulmans, protestants et catholiques à la sincérité et au travail dans l’unité et dans la concertation. Il a également rappelé que les visites mutuelles que les leaders religieux font lors des fêtes chrétiennes et musulmanes est une pratique admirable rendue possible grâce à l’écoute mutuelle et l’acceptation de l’autre.
Aux cours de ces différentes rencontres, le bureau a reçu de ces différents responsables religieux des conseils et bénédictions pour l’atteinte de sa mission de recherche de la paix à travers la concertation et les rencontres de fraternité religieuses et culturelles. Puisse Allah bénir le nouveau bureau et l’accompagner dans l’accomplissement de sa mission.

Issa Appolinaire COULIBALY
Président de la JLB

La Cellule féminine Lucien BIDAUD se dote d’un bureau

Elles sont au nombre de dix. Elles, ce sont les membres du Bureau de la Cellule féminine Lucien BIDAUD de Dori nouvellement élu. C’est lors d’une assemblée générale tenue le 23 février 2015 que les femmes de la Cellule Lucien BIDAUD ont confié les commandes à TOUGOUMA Caroline entourée d’une équipe de neuf autres femmes.

Appolinaire COULIBALY porté à la tête de Jeunesse Lucien BIDAUD

Le 23 mars 2015 se sont réunis dans la salle de réunion de l’UFC les membres désignés par les communautés pour la composition du bureau de la Jeunesse Lucien BIDAUD. Cette rencontre avait pour objet, l’élection du bureau de ladite association. En effet, les huit membres présents ont porté à leur tête Issa Appolinaire COULIBALY de la communauté catholique. La présidence de la JLB étant tournante entre la communauté catholique et celle musulmane, pour ce mandat, laquelle présidence ayant été gérée précédemment par la communauté musulmane, la présidence revenait de fait à la communauté catholique. Ce nouveau bureau, comme le précédent, est composé de neuf (09) membres dont quatre (04) catholiques, quatre (04) musulmans et un (01) protestant.
Faut-il le rappeler, cette élection fait suite à l’assemblée générale de la JLB du 09 mars dernier au cours de laquelle il avait été demandé à chaque communauté membre de faire des propositions de personnes pour constituer le bureau. Conscient de l’importance de la tâche qui leur revient, Appolinaire Coulibay a, à l’issu des élections, invité l’ensemble du bureau à travailler ensemble afin d’insuffler un nouveau souffle à la JLB de Dori. Ainsi pour aller vite, un premier rendez-vous a été fixé afin d’établir un programme d’activités pour être ensuite soumis à l’assemblée générale.
Bon vent au nouveau bureau et que le Tout Puissant l’accompagne dans sa mission.

RESPONSABILITE NOM ET PRENOM (S) COMMUNAUTE

PRESIDENT

COULIBALY Issa Appolinaire Catholique

VICE-PRESIDENT

DICKO Boubacar Musulmane
SECRETAIRE GENERAL BAZIE Jules Catholique
SECRETAIRE GENERALE ADJOINTE

DIALLO Alimatou

Musulmane

RESPONSABLE A L’ORGANISATION VALEAN Géneviève Catholique
RESPONSABLE A L’ORGANISATION ADJOINT

KANAZOE Arouna Théophile

Protestante

RESPONSABLE A L’INFORMATION CISSE Hama Musulmane
RESPONSABLE A L’INFORMATION ADJOINT

DABONE Abdou

Musulmane

TRESORERIE

KOLOGO Claudine Catholique

Les Journées du Maraicher du Sahel, une vitrine pour la valorisation de la production maraichère du Sahel

2006-2015. Voilà déjà dix ans que l’Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-Dori) valorise la production maraichère à travers l’organisation annuelle des Journées du Maraicher du Sahel (JMS). En effet, du 26 février au 1er mars 2015 se sont tenues à Dori les JMS sur le thème « Journées du Maraicher du Sahel, 10 ans d’accompagnement pour mieux valoriser la production »

Assemblée générale de la jeunesse Lucien BIDAUD

Le lundi 9 mars 2015, la Jeunesse Lucien BIDAUD (JLB) de Dori a organisé une assemblée générale ordinaire dans la salle Dudal Jam. Cette AG a été convoquée par les membres du bureau sortant dont le mandat s’expirait en fin 2014. Etaient à l’ordre du jour de cette AG, la présentation du bilan des activités du bureau sortant et le renouvellement du bureau.
Au cours de cette assemblée, le bilan des activités n’a pu être présenté en raison de l’absence des premiers responsables du bureau. Cependant, l’assemblée a jeté les bases du renouvellement du bureau. En effet, les conditions et les quotas par communautés religieuses ont été présentés par les membres du bureau sortant. Il est ressorti que pour le nouveau mandat, la présidence revenait à la communauté catholique. Il faut rappeler que la présidence du bureau de la JLB est tournante entre les communautés catholique et musulmane.
Ainsi, à la suite des échanges, il a été demandé à chaque communauté de fournir au plus tard le 19 mars la liste de ses candidats pour la formation du bureau.

Dori, la fête de la résurrection avec les musulmans

Comme il est de coutume à Dori, une délégation de la communauté musulmane, conduite par le grand Imam de Dori est venue se joindre aux catholiques pour célébrer la résurrection du Christ.
L’évêque du diocèse, Mgr Laurent BIRFUORE DABIRE n’a donc pas manqué de manifester sa joie et sa reconnaissance au grand Imam pour sa démarche et de fraternité. Il a relevé que ce geste passe pour inconcevable et inimaginable sous d’autres cieux surtout en ce moments.
En rappel, cet acte fait suite aux précédentes visites mutuelles ou autres participations aux évènements importants que vivent les deux communautés sœurs.
Mgr DABIRE a loué et encouragé ce trésor pour Dori que l’on peut considérer comme un laboratoire du dialogue interreligieux, de la tolérance et d’un « être-ensemble » harmonieux et fraternel.

Issa Appolinaire COULIBALY
Enseignant au Collège Suudu Andal de Dori
Président de la Jeunesse pour Lucien BIDAUD de Dori