La valorisation de la production agricole au cœur de la 17ème Assemblée générale de l’UFC

« Journées du Maraicher du Sahel, 10 ans d’accompagnement pour mieux valoriser la production ». C’est sur ce thème que s’est tenu la 17ème Assemblée statutaire de l’Union Fraternelle des Croyants de Dori le jeudi 26 février 2015 au Centre pour la paix « Dudal Jam » à Dori.

Cet exercice statutaire de l’Union est un cadre d’examen du bilan des activités mises en œuvre par l’équipe technique et le conseil d’administration de l’UFC aussi bien dans le domaine de l’accompagnement des populations à leur autopromotion mais aussi dans le domaine du dialogue pour la paix au cours de la campagne écoulée.

L’assemblée a été marquée par une cérémonie d’ouverture présidée Ambroise SOME, Secrétaire général de la région du Sahel, représentant le Gouverneur de la région. Après le mot de bienvenue du Président du conseil d’administration, le Répondant juridique de l’UFC Mgr Laurent BIRFUORE DABIRE a dans son allocution, au nom de son frère de foi Mahamoudou Yaya CISSE, Grand Imam de Dori, présenté les activités de l’Union en matière de dialogue pour la paix. A ce titre, l’organisation en juin dernier de l’atelier national « Dudal Jam » ayant réuni des jeunes chrétiens et musulmans des treize régions du Burkina. Aussi a-t-il remercié l’ensemble des acteurs qui accompagnent l’UFC dans ses activités. Pour sa part, Ambroise SOME n’a manqué de remercié l’UFC pour ses actions en faveur d’un vivre ensemble harmonieux entre les communautés et de l’autosuffisance alimentaire à travers la réalisation d’ouvrages hydrauliques au bénéfice des populations à la base et l’organisation des Journées du Maraicher du Sahel (JMS) dont la dixième édition débutait le 26 février.

Après la cérémonie d’ouverture, place a été fait aux travaux proprement dit l’assemblée. Le bilan global des activités mises en œuvre par l’équipe technique et les membres du Conseil d’administration a été présenté par François Paul RAMDE, Gestionnaire de l’UFC-Dori suivi d’échanges avec les participants.

A la fin des travaux, le Répondant juridique, dans son mot de clôture n’a manqué de remercier l’ensemble des participants à cette dix septième AG et invité les uns et les autres à venir soutenir les producteurs encadrés par l’UFC aux JMS qui s’ouvraient officiellement le lendemain 27 février au Centre social.