Noel à Dori, les musulmans à l’église

Les catholiques de Dori, à l’instar des autres du monde ont célébré la naissance du Christ Sauveur le 25 décembre dernier. A cette occasion, les fidèles catholiques de l’église cathédrale Sainte Anne de Dori ont vécu la présence à leur côté d’une délégation de la communauté musulmane de Dori. L’objet de cette présence du Grand Imam, Mamoudou CISSE et des membres de sa communauté est de témoigner leur proximité et leur fraternité avec la communauté chrétienne en fête.

Ainsi, au cours de la messe, le Grand Imam a été invité à livrer son message à l’assemblée en prière. Dans son message, Mamoudou CISSE a rappelé que la diversité de religions est une richesse voulue par Dieu le créateur et qui doit être manifestée à travers les rencontres et le dialogue entre les hommes de ces religions. Enfin, il a invité tous les croyants de continuer à prier pour que règne la paix dans les cœurs, au Burkina et dans le monde. « Nous continuerons de prier pour que a paix règne dans les cœurs, dans les familles, dans les communautés, sur notre terre pour que chacun puisse regarder l’autre comme un frère, une sœur » a ajouté Mgr Laurent DABIRE, Evêque de Dori.

La présence d’une délégation musulmane à l’église est devenue une tradition à Dori. En effet, à l’occasion des différentes fêtes, chrétiennes ou musulmanes, les deux communautés se rendent mutuellement visite pour se témoigner amitié et fraternité. Cette pratique constitue, dans un monde marqué à certains de ses endroits par des tensions inter ou intra religieuses, pour le Burkina une richesse qu’il y a lieu de travailler à renforcer afin de garantir à tous les Burkinabè une paix et un développement durables.

Babou BAYALA

Chargé de communication