MESSAGE DE MONSEIGNEUR LAURENT BIRFUORE DABIRE AUX MUSULMANS POUR LE MOIS DE RAMADAN ET L’AÏD AL-FITR

Chers frères et sœurs musulmans,
Le début du mois du ramadan, fait revenir à la mémoire des fidèles catholiques, l’appel qu’ils ont entendu en mi-février lorsqu’ils commençaient le cheminement du carême pour se préparer à célébrer dignement la sainte fête de Pâques : « Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut » (2 Co 6, 2).

Pendant ce mois, en effet, vous observerez de nombreuses pratiques religieuses et sociales, comme le jeûne, la prière, l’aumône, l’assistance aux pauvres et la visite aux membres de la famille et aux amis. Pour les trois religions monothéistes, ces pratiques aident à grandir dans l’amitié de Dieu et à devenir des acteurs de sa bienveillance à l’egard des plus vulnérables et des autres (Mt 6, 1-18)

L’Eglise catholique considère ainsi avec respect votre spiritualité du mois du ramadan et espère que les différents rites et gestes que vous accomplirez, manifesteront la miséricorde et la bonté de Dieu lui-même. Car seule cette bonté miséricordieuse de Dieu peut sauver l’homme et éloigner de son cœur et de sa communauté, la division, la violence et l’intolérance.

En ces longs mois où la situation sécuritaire est précaire dans notre région, elle espère en particulier que vos efforts contribueront à une plus grande paix dans le Sahel, au Burkina Faso et dans le monde entier.

La communauté catholique dans le diocèse de Dori s’unit à moi pour vous présenter ses souhaits d’un mois de ramadan très fructueux et d’une joyeuse fête de Aïd Al-Fitr. Je vous assure de notre communion profonde à chaque instant de votre élan de foi tout au long de ce mois.

Que Dieu, le Clément et le Miséricordieux, bénisse chaque musulman de notre région et de notre pays, et nous guide tous sur le chemin qui mène à lui.
Dori, le 15 mai 2018

 Télécharger le message au format PDF

 

+ BIRFUORE DABIRE Laurent
Evêque de Dori