Projet d’ouverture d’une annexe à Djibo : une mission du Centre Régional de Volontariat du Sahel (CRV/SHL) conquiert le soutien des autorités locales

Pour plus d’efficacité dans l’exécution du Programme National de Volontariat au Burkina (PNVB), l’UFC-Dori, structure abritant le CRV/SHL du Sahel, a envisagé l’ouverture d’une annexe CRV à Djibo. Cette mesure qui vise à accroître la proximité de la structure des VN engagés dans le Soum, assurera du même coup un meilleur suivi de ceux-ci, donc de meilleurs résultats. 

A cet effet, une équipe du CRV/SHL a effectué une mission de prospection, d’information et d’échanges avec les autorités locales, et quelques potentielles structures d’accueil, les 04 et 05 mai 2011. Composée de Monsieur François Paul RAMDE, Gestionnaire de l’UFC-Dori et Responsable du CRV/SHL, Monsieur Mathieu SOUBEIGA, Chargé de Communication et Plaidoyer et Monsieur Housseni SANKARA, Animateur au CRV/SHL, l’équipe a d’abord pu rencontrer et échanger avec le Secrétaire Général représentant le Haut Commissaire du Soum. S’entretenant avec lui l’équipe, par la voix de M RAMDE, est partie du bien-fondé du PNVB, jusqu’à l’objet de la présente mission en passant par les acquis du Programme dans la Province et dans d’autres localités. L’initiative a été très bien accueillie et louée à sa juste valeur par l’hôte du jour. Il a pris l’engagement au nom du Haut Commissaire et en son nom propre d’apporter leur soutien sans faille à l’exécution et à la promotion du volontariat au Soum, qui d’ailleurs souffrirait d’un manque crucial de personnel. « Cette initiative vient à point nommé, car sur huit communes rurales il n’ya qu’un seul comptable » a-t’il ajouté pour illustrer ce besoin. 
Après le Haut Commissariat, l’équipe s’est rendue à la Direction Provinciale de l’Education Nationale et de l’alphabétisation (DPENA), où elle a été reçue par le Directeur. Il a été question de s’enquérir des nouvelles des VN-MENA en service dans la province, recueillir ses sentiments sur leur prestation et l’informer sur l’objet de la mission. Tout comme le premier, il a loué l’initiative et a promis son soutien indéfectible à sa mise en œuvre et à sa bonne marche. Par rapport à la prestation des VN, il a exprimé sa satisfaction en ces termes « n’eût été la présence des volontaires, certaines classes de ma circonscription seraient fermées. Et depuis qu’ils sont en poste, je n’ai jamais reçu de note provenant de leurs hiérarchies faisant cas de quelconque défaillance de leur part. Donc ça veut dire que tout se passe très bien sur le terrain, sinon j’aurais été saisi ». Notons qu’actuellement vingt trois (23) VN-MENA sont en poste dans la province du Soum. 
La dernière autorité qui a reçu l’équipe est le Maire de la commune urbaine de Djibo. A l’instar des précédents, il a salué l’initiative de l’UFC et a promis de s’impliquer activement afin d’asseoir durablement l’annexe CRV/SHL, par l’octroi d’un site définitif (parcelle). 
La sortie sur Djibo a été également une occasion pour le CRV de rencontrer certaines structures d’accueil et des VN. On citera la mairie de Gorgadji et sa VN Secrétaire-dactylographe, la CEB d’Arbinda, la CEB de Tongomayel et une VN-MENA en plein cours. De part et d’autre, ce sont des sentiments de satisfaction qui ont été entendus. Néanmoins, le problème de retard dans l’obtention des allocations a été mentionné. Problème auquel le Responsable du CRV/SHL, Mr RAMDE, a donné des explications tout en promettant de trouver des solutions. 
C’est avec beaucoup de satisfaction que la mission a regagné Dori dans l’après-midi du jeudi 05 mai, en attendant la cérémonie officielle d’ouverture de l’annexe CRV/SHL.