Acquis

Volet spirituel 
Création d’un centre pour l’éducation à la paix et pour le dialogue interreligieux et interculturel « Dudal Jam ». L’Union Fraternelle des Croyants (UFC) initie la promotion d’un Centre pour l’éducation à la paix et pour le dialogue interreligieux et interculturel « Dudal Jam ». Un centre sportif et culturel est aussi en étude. Cette ambition est partagée par des amis italiens et français.

 

La beauté d’un tableau réside dans l’harmonie des couleurs qui la composent et dans leur juxtaposition. L’UFC veut à travers ces initiatives, apporter sa part dans la construction d’un monde de paix et de fraternité car un développement authentique passe aujourd’hui par une culture de la paix. Comme le disait le Pape Jean Paul II « La paix est aussi réalisable que la guerre, pour y parvenir, il faut lui donner autant de moyens ».

L’expérience de l’UFC?Dori dans le Sahel du Burkina Faso est la démonstration que le dialogue interreligieux est possible. Et loin de diviser, les religions peuvent et doivent être un facteur d’unité pour bâtir un monde plus juste, plus fraternel et plus digne de l’homme.

Ainsi les échanges entre chrétiens et musulmans se situent d’abord au plan des relations humaines et se renforcent dans la formation.

La conviction qui jaillit de notre expérience du dialogue interreligieux dans un contexte bien précis ? la région du Sahel – est que les chrétiens et musulmans, la main dans la main, malgré leur différence, au nom de leur différence, doivent travailler à construire une société plus juste, plus fraternelle, plus humaine ; une société plus digne de Dieu et des hommes.

- Volet socio-économique 
Citons quelques réalisations depuis 1971 :

Domaine d’intervention Nature de l’ouvrage Nombre*
Hydraulique villageoise Puits à grand diamètre 394
Forage 137
Boulis 46
Ouvrages de franchissement 13
Retenue d’eau 16
Périmètre reboisé 38
Souveraineté alimentaire Périmètre maraîcher (en ha) 36
Cordons pierreux (en m) 15 000
Banque de céréales 26
Formation Centre de formation 03
Santé Centre d’appareillage et de rééducation des handicapés 01

*Les chiffres qui y figurent ne comprennent pas les interventions de l’UFC-Dori au profit d’organismes tiers dans le cadre des sollicitations diverses.