Administration

Depuis 1975, deux découpages administratifs ont été réalisés dans la région du Sahel. L’ancien département du Sahel (1975) qui regroupait les sous-préfectures de Dori, de Gorom-Gorom et de Djibo a vu ses entités préfectorales transformées en 1985 en provinces du Séno, de l’Oudalan et du Soum. Ensuite, en 1996, la province du Séno a été découpée en deux entités, le département de Sebba est devenu la province du Yagha. Les limites actuelles des provinces correspondent toujours à d’anciennes limites administratives, ce qui facilite les analyses historiques.

Elle comprend les provinces administratives suivantes : 
- L’Oudalan dont le chef-lieu est Gorom-Gorom 
- Le Soum dont le chef-lieu est Djibo 
- Le Séno dont le chef-lieu est Dori 
- Et le Yagha dont le chef-lieu est Sebba

Ces 4 provinces couvrent ensemble 26 départements et 556 villages. La commune urbaine de Dori, qui tient lieu de capitale régionale du fait de la grande concentration des services régionaux, est un centre administratif important depuis l’époque coloniale.

En termes de déconcentration, la quasi-totalité des structures de l’Etat sont représentées dans la région. Il faut toutefois noter que certains services d’envergure régionale, de part leur structuration et/ou leur faible capacité opérationnelle, ne sont pas présents dans toutes les provinces. Les intervenants privés ou semi privés sont dans la majorité des cas présents à Dori. Il s’agit de l’ONEA, de la SONABEL, de l’ONATEL, de la SONAPOST, de la BIB, ECOBANK, CORIS BANK et du Réseau des Caisses Populaires. Quant aux projets, ONG, associations, groupements, ils se retrouvent dans toute la région et interviennent dans tous les domaines avec toutefois une concentration dans les grands centres.

La Population de la Région du Sahel est du type nomade, même s’il y a un début de sédentarisation. Ce sont principalement des éleveurs, mais avec cette sédentarisation, les agriculteurs deviennent de plus en plus nombreux.