Revue de Presse

Région du Sahel : Échanges autour de la participation citoyenne à la lutte contre l’extrémisme violent

Lire la suite: https://lefaso.net/spip.php?article88957

 

 

Radicalisation et extrémisme violent : Des jeunes de diverses confessions religieuses abordent la question.

Lire la suite: http://lefaso.net/spip.php?article88680

 

 

Attachées à la Constitution de notre pays, qui consacre les valeurs fondamentales d’une société pluraliste de progrès et débarrassée de tout préjugé ou discrimination fondés sur des différences de tous genres,...

Lire la suite: http://omegabf.info/societe/yirgou-leveque-et-le-grand-imam-de-dori-lancent-un-appel-aux-autorites-et-a-toute-personne-de-bonne-volonte/

Attachées à la Constitution de notre pays, qui consacre les valeurs fondamentales d’une société pluraliste de progrès et débarrassée de tout préjugé ou discrimination fondés sur des différences de tous genres.

Lire la suite: http://lefaso.net/spip.php?article87342

  Des thèmes qui ont fait irruption dans le quotidien du traitement de l’information par les journalistes : la radicalisation et l’extrémisme violent. Pour rendre compte de cette nouvelle réalité, les hommes de médias, et surtout ceux du Sahel où les attaques terroristes sont répétitives ces dernières années, doivent être bien outillés. L’Union fraternelle des croyants (UFC) de Dori a ainsi initié une formation à leur profit. C’était le 2 août 2018 dans la capitale de la région du Sahel. Voir en ligne: http://lefaso.net/spip.php?article84866

 

« Le bouli maraicher, un outil d’autopromotion des femmes rurales au Sahel », tel a été le thème de cette Assemblée générale. Pour le Vicaire général, Abbé Arcadius Sawadogo, représentant l’Evêque de Dori, son choix répond « à une dynamique dans laquelle l’Union est fortement engagé à travers un pan de son objectif qui est d’assister les plus démunis et de les conduire vers un développement par eux-mêmes et pour eux-mêmes ». Voir en ligne: http://lefaso.net/spip.php?article82268

 

Le « bébé » de l’Union fraternelle des croyants de Doria bien grandi. Depuis 2006, il cristallise l’attention de tous les producteurs du Sahel qui doivent leur salut aux boulis, ces mares artificielles qui sont devenues au fil des ans, de véritables « mines d’or » dans la région. Voir en ligne : http://lefaso.net/spip.php?article82244

C’est par une traditionnelle séance de prière que s’est ouverte cette cérémonie de lancement officiel. En effet, dans le cadre de ses différentes activités, il est de coutume à l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori) de demander l’appui du divin. C’est ainsi que Monseigneur Laurent Dabiré, évêque de Dori en accord avec le grand Imam de Dori, Mamoudou Cissé, a procédé à ce rituel.

voir en ligne: http://lefaso.net/spip.php?article82122

faso.net logoDans cette déclaration publiée après les violences contre les croyants enregistrées au Niger, l’Union fraternelle des Croyants de Dori (UFC-Dori), créée en 1969 par le Père Lucien BIDAUD avec la contribution du grand Imam de Dori d’alors et qui travaille à une plus grande connaissance mutuelle entre musulmans et chrétiens, invite tous les croyants à revenir aux valeurs fondamentales enseignées par les Livres saints respectifs.

Voir en ligne : ...

faso.net logoLe lundi 23 juin dernier, l’abbé Arcadius Sawadogo soutenait, au sein de la faculté en sciences sociales de l’université pontificale grégorienne à Rome sa thèse intitulée : « Communication pour la paix : le processus de dialogue entre chrétiens et musulmans au Burkina Faso.

faso.net logoL’Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-Dori), a rendu une visite de courtoisie au Cardinal Philippe OUEDRAOGO, le matin du vendredi 27 juin 2014. Selon François Paul RAMDE gestionnaire de l’UFC, « ils sont venus pour dire bonjour à son éminence et pour recevoir ses conseils ».

L’Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-Dori), a rendu une visite de courtoisie au Cardinal Philippe OUEDRAOGO, le matin du vendredi 27 juin 2014. Selon François Paul RAMDE gestionnaire de l’UFC, « ils sont venus pour dire bonjour à son éminence et pour recevoir ses conseils ».

Voir en ligne : http://www.egliseduburkina.org/?p=756

faso.net logoA l’issue de leur assemblée générale tenue le 10 avril dernier, les leaders religieux de l’Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-Dori) se prononcent, à travers la présente déclaration, sur la situation qui prévaut en Centrafrique, marquée par des violences interreligieuses.

 

Du 22 au 29 novembre 2013, Ouagadougou vibre au rythme de laSemaine nationale de la citoyenneté (SENAC). Durant une semaine, des activités socioculturelles vont tenir en haleine les Burkinabè dans le but de renforcer leur civisme.

logo paysLe président du Faso a procédé, le 22 novembre dernier, au lancement de la Semaine nationale de citoyenneté (SENAC). « Droits humains, citoyenneté et revendications sociales : quelle convergence pour une société de paix ? », c’est le thème retenu pour cette 10e édition qui se tiendra jusqu’au 29 novembre. La population a été invitée à l’école de la tolérance et de la paix.

faso.net logoFondée en 1969, l’Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-DORI) continue d’œuvrer pour la bonne entente entre Chrétiens et Musulmans dans le Sahel. Lefaso.net a rencontré François Paul Ramdé le Président de cette ONG pas comme les autres.

faso.net logoC’est parti pour la 10e édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC), sous le thème « Droits humains, citoyenneté et revendications sociales : quelle convergence pour une société de paix ? ». En effet, elle a été lancée ce vendredi 22 novembre 2013 dans la salle des Banquets à Ouaga 2000, par le président du Faso, Blaise Compaoré, qui en est le patron.