Journées du maraîcher du Sahel 2018 : Le bouli, trait-d’union entre la femme et son autonomisation

Le « bébé » de l’Union fraternelle des croyants de Doria bien grandi. Depuis 2006, il cristallise l’attention de tous les producteurs du Sahel qui doivent leur salut aux boulis, ces mares artificielles qui sont devenues au fil des ans, de véritables « mines d’or » dans la région. Voir en ligne : http://lefaso.net/spip.php?article82244