Culture de la tolérance religieuse et du vivre-ensemble : les jeunes des différentes confessions religieuses outillés
Pin It

Le projet Promotion du Dialogue Interreligieux et du Vivre-Ensemble (Pro_DIVE) a organisé le 16 juin 2022 à Ouagadougou un workshop au profit du réseau national des jeunes pour la paix et des structures locales de paix. Présidé par Monseigneur Joachim OUEDRAOGO, cet atelier a réuni plus d’une soixantaine de jeunes de différentes confessions religieuses venus des régions du Sahel, du Nord, de l’Est, des Hauts-Bassins, du Centre et du Centre-Est.

Afin de contribuer à dynamiser le réseau national des jeunes de plusieurs confessions religieuses pour la paix, le projet Pro_DIVE mis en œuvre par le consortium Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-Dori), Centre Diocésain de Communication de Ouahigouya (CDC) et Association pour le Développement des Communautés Villageoises de Fada (ADCV) a organisé cet atelier national. Il a porté sur le thème « Contribution des jeunes à la promotion de la tolérance religieuse et au vivre-ensemble ». C’est autour de cette thématique que l’Imam Alidou ILBOUDOU, communicateur du jour a échangé avec les participants.

Au cours de sa communication, il a interpellé tous les jeunes à chercher à connaitre leur prochain, car pour lui, cela permet d’aller au-delà de la catégorisation que l’on fait à son semblable en l’indexant par rapport à sa culture, son ethnie, sa religion. « Nos différences ne doivent pas être des motifs de conflits, mais plutôt des facteurs d’enrichissement mutuel. Nous devons travailler à mettre nos différences ensemble afin de conserver notre vivre-ensemble » a-t-il ajouté.

Cette activité en plus de renforcer l’esprit d’engagement des membres du réseau et des structures locales de paix dans la promotion de la tolérance religieuse et au vivre-ensemble, invite les jeunes à développer des initiatives locales de paix.

Abdoulaye Joseph OUEDRAOGO, Chargé du projet Pro_DIVE affirme que cet atelier a impliqué non seulement les différentes communautés de bases dans lesquelles le projet intervient, en l’occurrence les régions du Sahel, du Nord et de l’Est, mais aussi des jeunes d’autres régions afin d’intégrer le réseau national de jeunes pour la paix mis en place par l’UFC-Dori en vue de développer des actions de paix. « Je demande à tous les jeunes d’être des ambassadeurs de paix et cela à travers la mise en œuvre des actions concrètes en matière de tolérance et de vivre-ensemble dans leurs milieux de vie respectifs » dit-il. 

Monseigneur Joachim OUEDRAOGO, Président de la commission épiscopale pour le dialogue islamo-chrétien de la conférence épiscopale Burkina-Niger, président de la cérémonie d’ouverture a déclaré que notre monde d’aujourd’hui demande beaucoup plus d’engagement pour que dans le respect de la diversité nous puissions construire un monde de justice, de paix et d’amour. « J’exhorte les jeunes à faire de leurs différences religieuses, culturelles, sociales, d’opinions, politiques, non pas des occasions d’oppositions mais au contraire des opportunités d’enrichissement mutuel. Donc les jeunes doivent travailler à la promotion et au respect des valeurs intrinsèques de nos différentes religions et cultures africaines, burkinabè » a-t-il invité. 

Au sortir de ce workshop, les jeunes ont proposé des actions à savoir entre autre l’organisation des journées de communautés, des visites de courtoisie dans leurs milieux de vie en vue de reconstruire le vivre-ensemble en communauté.

Le projet Pro_DIVE est un projet mis en œuvre par le consortium UFC-Dori, CDC de Ouahigouya et ADCV de Fada. Financé par le Royaume des Pays-Bas, il couvre trois régions du Burkina Faso que sont le Sahel, le Nord et l’Est pour une durée de deux ans.

Fatimata TRAORE, Chargée de Communication et de Régulation de l’Information (Pro_DIVE).

 

Pin It
Copyright © UFC - Dori 2022. Design and Hosting by DIGILAB